Série « Créatures hybrides » : le Railion

Un bestiaire est un recueil consacré à la description et à l’interprétation allégorique d’animaux réels ou imaginaires.
Au Moyen-Âge, les bestiaires ont pour objectif d’éduquer les chrétiens. Ils sont destinés à servir de support au clergé et permettent d’interpréter les représentations sculptées de l’art roman. 
Les bestiaires médiévaux sont constitués de commentaires sur les animaux, plantes et pierres qui servent de support à l’énoncé de préceptes moraux. Ils contiennent des descriptions – anthropomorphiques plutôt que réalistes – de la « nature » d’un animal (particularités physiques et comportementales), suivie de son explication symbolique chrétienne tirée de la Bible, aboutissant à une leçon. Le but poursuivi n’est pas la vérité scientifique, mais l’éducation du peuple. La classe de 5A a imaginé certaines de ces créatures hybrides et les légendes ou superstitions qui les accompagnent, présentées dans une nouvelle série intitulée « Créatures hybrides ».

Mme Atay


Le Railion des forêts

Nom latin : Vulpqueo
Taille : 1 mètre au garrot
Poids : 55 kg
Habitat : Forêt froide et montagneuse
Répartition : Lieu sombre et montagneux

Il existe dans les forêts montagneuses, un animal de petite taille.
Le Railion a un physique invraisemblable. Son corps de renard et ses ailes d’aigle le rendent invincible. Il possède une queue de lion et son corps de prédateur qui représente la force. Il vit entre quarante et quatre-vingts ans. Pour vivre jusqu’à quatre-vingt ans, il doit détruire ses griffes et arracher ses ailes. 

Il possède les quatre éléments de le terre. Il peut contrôler la couleur de ses pigments et peut devenir invisible.Il est très protecteur avec ses petits et il est prêts à tout faire pour les protéger. 
Le Railion est très fort pourtant il symbolise la paix et l’intelligence. Il déteste la violence mais il tue ceux qui l’utilise sans raisons. 

À ce jour, on dit qu’il y a quelques moines qui l’ont vu et l’ont représenté dans les enluminures.

Article et illustration de couverture de Ali Öven et Ömer Duymaz, 5A

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s