Série « Les femmes inspirantes » : Rosa Parks, la femme qui resta assise dans le bus

Rosa est née le 4 février 1913 à Taskegee en Alabama aux États-Unis. Elle grandit dans la ferme de ses grands-parents avec sa mère qui est institutrice et lui apprend les valeurs de l’égalité et de la liberté. Au Sud des États-Unis à cette époque, tous les droits sont donnés aux blancs : c’est ce que on appelle la ségrégation raciale. Rosa étudie dans une école réservée au noirs. Elle est obligée d’y aller à pied car les bus scolaires sont réservés aux écoliers blancs. C’est comme si il y avait deux mondes différents : celui des noirs et celui des blancs.

La partie avant des autobus était réservée aux « blancs ». Montgomery, Alabama. Années 50. DR.

Ses années d’étude

Elle part étudier à Montgomery et y rencontre Raymond Parks qui est militant dans une association luttant pour les droits des Noirs (la NAACP) mais sa grand-mère puis sa mère tombent gravement malades. Elle arrête ses études pour prendre soin d’elles. En 1932, Raymond demande Rosa en mariage. Il l’encourage à reprendre ses études. Rosa est diplômée en 1934 mais, à cause de sa couleur de peau, personne ne veut l’embaucher pour un poste important. Elle travaille alors comme simple couturière malgré son niveau d’études. Elle essaie pendant plusieurs années de s’inscrire sur les listes électorales en vain. Elle s’engage de plus en plus et devient militante dans l’association de son mari.

Symbole de la rébellion

Le premier décembre 1955, Rosa refuse d’obéir au chauffeur de bus qui lui demande de laisser sa place à un homme blanc, en rentrant de son travail. Elle reste calme bien que le chauffeur la menace d’appeler la police.

Rosa Parks assise à l’avant d’un bus, Montgomery, Alabama, 1956. Underwood Archives/Getty

Elle devient, en restant simplement assise dans le bus, le symbole de la rébellion

Le chauffeur tient sa parole et appelle immédiatement la police. Rosa est arrêtée et, après quelques heures en prison, on la relâche. Toutefois, un procès aura lieu et Rosa devra payer une amende. Le président de la NAACP, Edgar Nixon, prend sa défense.

Rosa Parks. Photo prise lors de son arrestation, le 1er décembre 1955, pour avoir refusé de céder sa place à un passager blanc dans un bus de Montgomery (Alabama). Crédits : Universal History ArchiveGetty

L’arrestation de Rosa provoque des protestations. 

Un jeune pasteur appelé Martin Luther King et Edgar Nixon organisent le « boycott des bus ». Les Noirs de Montgomery vont alors se déplacer sans utiliser de bus, soit à vélo, soit à pied. Des lignes sont supprimées car elles ne sont plus rentables. Les Blancs ne sont pas heureux de cette situation.

Rosa Parks et Martin Luther King, 1955.
Auteur inconnu — USIA / National Archives and Records Administration Records of the U.S. Information Agency Record Group 306

Premières victoires 

Le 13 novembre 1956 la cour suprême des États-Unis supprime la loi qui sépare les Blancs et le Noirs dans le bus. Une première victoire. Malheureusement pour le couple Parks, la vie est dure. Raymond se fait licencier car son patron, raciste, ne veut pas faire travailler le mari de Rosa Parks. Pour la même raison, personne ne veut employer Rosa. Le couple, qui n’a plus d’argent, déménage dans le Nord : à Hampton puis à Détroit. Rosa ne s’arrête pas là. Avec Martin Luther King, Edgar Nixon et les autres, ils fondent le mouvement des droit civiques. Rosa se trouve en première ligne dans toutes les manifestations. En 1964, le président américain Lyndon B. Johnson signe le Civil Rights Act qui interdit toute forme de ségrégation dans les lieux publics. 

En faisant des conférences, Rosa continue de lutter pour les droits des Noirs. En 1967, elle crée la fondation « Rosa and Raymond Parks Institute for Self Development ». Celle-ci est une sorte d’école où on explique aux enfants le mouvement des droits civiques. Le premier décembre 2005, on célèbre les 50 ans de l’action de Rosa ainsi que du « boycott des bus ». Il existe même un jour commémorant son action dans certains États américains. Elle décède le 24 octobre de cette même année. Elle a 92 ans.

Article de Tuna Altilar, 5C
Illustration de couverture par Rüzgar Duyan, 5D

Le président des États-Unis, Barrack Obama, assis dans l’autobus à la même place que Rosa Parks le 1er décembre 2013 au Musée Henry Ford de Détroit. DR.
L’autobus où s’assit Rosa Parks. Musée Henry Ford de Détroit. DR.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s