Les plantes carnivores, qu’est-ce que c’est ?

Je parie que tout le monde à déjà entendu parler des plantes carnivores… Fans de botanique et des plantes, cet article est pour vous !

C’est quoi, une plante carnivore ?

Une plante carnivore est une plante capable d’attirer ou de piéger des insectes tels que des mouches ou des papillons. Chacun a des pièges et des fonctionnements différents et a sa propre technique. C’est pour ça qu’elle se nomme plante carnivore, car elle se nourrit d’insectes.


Comment sont les pièges ?

Il y a deux sortes de pièges : les pièges actifs et les pièges passifs voici quelques informations à leur sujet :

  • Pièges actifs : ce sont les moins fréquents, mais les plus complexes et les plus intéressants. Contrairement aux pièges passifs, les plantes font un mouvement pour pouvoir attraper l’insecte. 

La plus célèbre des plantes carnivores, la Dionée attrape-mouche, est de type “piège à loup”. La feuille possède deux lobes qui se referment sur la proie comme des mâchoires. Ils font ça avec une très grande rapidité. La plante a des sortes de poils semblables à des dents. Ils lui servent à éviter que la proie ne s’enfuie. Le piège est déclenché quand une victime touche les poils sensitifs situés à l’intérieur de la feuille. Une plante aquatique, Aldrovanda vesiculosa, possède aussi un type de piège semblable à celui de la dionée, bien que moins spectaculaire.

  • Pièges passifs : ce sont les plus courants, et également les plus simples. Ils n’ont besoin d’aucun mouvement pour attraper un insecte. 

Les fosses ou trappes sont les pièges les plus simples dans les pièges passifs. Les insectes sont attirés par la source de nectar et, souvent, par une belle couleur vive. Une fois parvenus au fond de la fosse, les insectes ont très peu de chance de sortir. 


Quelques plantes carnivores

1.  La Dionée attrape-mouche est une plante carnivore célèbre que l’on retrouve facilement dans les magasins de ventes de végétaux. Elle consomme des insectes. Son piège est de type actif. 
2.  La Droséra attire les insectes sur ses poils gluants. Son piège est de type semi-actif
3.  Le Sarracenia a une fosse dans laquelle les insectes tombent et sont digérés. Son type de piège est passif.


C’est  fini. J’espère que tu as appris quelque chose !

Article de Asya Özyılmaz, 6C avec la contribution de Aya Dabbagh, 6D
Illustration de couverture par Mira Özbay, 6D

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s