Qui est ce Murphy qui ne nous laisse pas tranquille ?

Quand vous êtes dans un embouteillage, que vous passez sur la voie de gauche (ou de droite, peu importe) afin d’avancer plus rapidement, mais que tout à coup la voie sur laquelle vous étiez précédemment se débouche. Quand vous faites tomber un objet et qu’il atteint l’endroit le plus inaccessible. Quand vous êtes en retard et que toutes les personnes que vous rencontrez semblent faire de leur mieux pour vous ralentir… Voici certaines des multiples situations dans lesquelles la loi de Murphy entre en vigueur. Dans cet article, nous allons découvrir son histoire et quelques faits intéressants sur cette « loi ».

L’apparition du concept

Edward Murphy Junior. DR wannart.com

De 1947 à 1949, aux États-Unis, l’US Air Force (la branche aérienne des Forces armées des États-Unis) conduisait un projet nommé « MX981 ». Ayant pour but de tester la résistance humaine à la décélération, plusieurs dizaines de personnes travaillaient sur ce projet, dont Edward Murphy qui est à l’origine de cette « loi ». Les tests utilisaient un chariot propulsé par une fusée montée sur un rail. À l’intérieur de cette fusée se trouvait John Paul Stapp, un pionnier de cette expérience. Le jour du lancement, le colonel Stapp monta dans la capsule qui avança pendant plusieurs secondes à une allure d’environ 1000 km/h. Cependant, les capteurs indiquèrent une force nulle. Il apparut que les capteurs avaient été montés à l’envers. C’est alors à ce moment-là que la personne chargée de monter les capteurs, l’ingénieur du projet, Edward Murphy prononça la phrase : « S’il y a la moindre possibilité qu’une erreur se produise, elle se produira. »

Photo de la « fusée ». DR ptrdo.medium.com

Plus tard, dans un reportage, Dr. Stapp se référa à cette phrase en tant que la loi de Murphy. L’énoncé de la loi s’implanta rapidement dans les milieux techniques associés à l’aéronautique, puis à ceux associés à d’autres domaines de l’ingénierie ; au fil des années, plusieurs variantes communes se sont répandues dans le grand public. Depuis, des livres, des chansons et des films se focalisant sur ce sujet ont été créés. 

Cette loi existe-elle vraiment ou s’agit-elle d’une simple illusion ?

C’est en effet une vérité qu’un événement négatif marque plus le sujet qu’un événement positif. Par exemple, si une action échoue, on évoquera la loi de Murphy, mais si elle réussit, personne ne pensera spontanément que la loi de Murphy ne s’est pas appliquée. De plus, si nous prenons l’exemple d’un embouteillage ou d’une file d’attente au supermarché, il est certain que la situation d’une autre personne vous paraîtra plus favorable. Pourtant, cela provient majoritairement d’un simple instinct humain, la jalousie. Un autre aspect est qu’en cas de stress, quoi qu’il en soit, tout semble aller de mauvaise façon. Alors, nous pouvons dire de cette loi qu’il s’agit d’une illusion. Cependant, c’est une bonne manière de trouver des excuses pour certains faits qui ne se réalisent pas de la manière que l’on souhaitait.

Tartine selon la « loi » de Murphy. DR EgoVolo

Même s’il n’est pas possible de prouver cette loi scientifiquement, soyons honnêtes, nous savons tous qu’elle existe. Il est fort probable que Murphy continuera à nous embêter tout au long de notre vie. Alors la prochaine fois que vous heurtez votre orteil au coin de la table pile au moment où vous devez vous dépêcher, ne vous en faites pas, c’est sûrement la faute à Murphy. 

Eytan Büyükbabani, 3C

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s