Les Samouraïs et la légende de Yasuke

Les samouraïs sont des guerriers japonais. Ils sont au départ des guerriers de province avant de prendre le pouvoir au XIIème siècle. Les samouraïs domineront le gouvernement, la société japonaise et les empereurs successifs jusqu’à la restauration de l’ère Meiji de 1868 qui conduit à l’abolition de l’ancien système. Les samouraïs ont donc été privés à cette époque-là de leurs privilèges.

© Melek Eskil, 5D

Les samouraïs suivaient le code Bushidō. Le terme vient du chinois « wu chi dao » qui veut dire : « la voie du guerrier ». Dans son livre Bushido, l’âme du Japon, l’intellectuel japonais Inazo Nitobe précise les sept valeurs essentielles du code d’honneur du samouraï :

– Droiture et sens du devoir : le guerrier doit faire preuve de rigueur et accomplir sa mission dans la justice.
– Courage héroïque : le courage n’est pas aveugle ; il est guidé par la prudence, la maîtrise de soi, l’intelligence et la confiance en ses propres forces.
– Bienveillance et compassion : la puissance acquise à force d’entraînement intense doit être mise au service de tous. L’empathie est une force redoutable pour le combat.
– Politesse et respect : un samouraï est toujours courtois quoiqu’il arrive. Sa force intérieure et sa férocité se révèlent au bon moment.
Sincérité et vérité : l’action rejoint la parole donnée. L’honnêteté est une marque de respect, base de toute relation humaine. Le manque de sincérité plonge le guerrier dans le déshonneur.
– L’honneur : un samouraï est seul juge de son honneur et ne se cache pas la face. Il accomplit son devoir selon des principes éthiques.
– Devoir et loyauté : un guerrier honorable voue une loyauté infaillible envers son seigneur à qui il promet sa fidélité jusqu’à la mort.

© Melek Eskil, 5D

La légende de Yasuke, le samouraï noir

Yasuke est un esclave africain qui arriva au Japon au XVIe siècle. Yasuke se faisait surnommer « Kuro-san » qui signifie « monsieur noir ». On ne connaît pas beaucoup de choses à son sujet. Les informations viennent de plusieurs ouvrages et mémoires.

Yasuke est né au Mozambique. Il était en train de chasser quand il fut capturé par des vendeurs d’esclaves. Il est ensuite vendu en Inde. Il travaille en tant qu’esclave jusqu’en 1574. Un jour, un homme, Alessandro Valigno, un religieux italien qui supervisait le travail des esclaves, fut admiratif de Yasuke et de sa corpulence, et le prit comme garde du corps.

By Unknown author – 『第八回特別展 すもう 天下の力士』、葛城市博物館編、2007年、10p, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=64232271

Trois ans plus tard, le groupe d’Alessandro Valigno part avec Yasuke. Ils font escale en Malaisie puis en Chine et finalement arrivent au Japon. Les Japonais furent impressionnés par ce géant noir tout comme Oda Nobunaga, un puissant seigneur qui contrôlait la province de Kyoto. Il demanda à Alessandro de lui donner Yasuke, celui-ci accepta et ce fut ainsi que Yasuke devint un SAMOURAÏ. C’est à ce moment-là que son nom japonais, Yasuke, lui est donné. 

© Melek Eskil, 5D

Yasuke devint un grand et fidèle guerrier. En 1582, le clan de Nobunaga s’allia avec le clan Tokugawa contre le clan Tenmokuzan mais ils perdirent la bataille. Yasuke fut épargné mais on ne sait pas exactement ce qui lui arriva ensuite. De nombreuses fictions parlent de la légende de ce samourai noir. 

Article d’Adrien Demichelis, 5D
Illustration de couverture par Melek Eskil, 5D

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s