Judas and the Black Messiah

Voici un film d’Hollywood qui se focalise sur l’un des plus grands « conflits » de l’histoire des Etats-Unis, le racisme. Candidat pour l’Oscar 2021 du meilleur film et du meilleur scénario original, Judas and the Black Messiah (Judas et le messie noir) raconte les aventures de William O’Neal, voleur devenu informateur pour le FBI, infiltré au sein du Black Panther Party. C’est un film inspiré de faits réels.

Résumé :

À la fin des années 1960, à Chicago, William O’Neal se fait passer pour un agent fédéral pour voler des voitures. Cependant, il se fait arrêter par le FBI. Il risque une peine de 7 ans de prison. C’est à ce moment-là qu’un agent spécial, Roy Mitchell, lui propose un marché. S’il accepte de collaborer avec le FBI comme informateur, toutes les charges contre lui seront abandonnées. Il doit infiltrer le Black Panther Party et doit se rapprocher particulièrement de Fred Hampton, leader et orateur charismatique du parti dans l’Illinois. Tout compte fait, O’Neal intègre le parti. Il travaille dans différents postes tout en continuant à informer le FBI à propos des plans de Hampton. Cependant, au milieu de cet environnement de terreur causé par le conflit entre les suprématistes blancs et les afro-américains soumis à une oppression constante, notre « héros » devient supporteur de l’idéologie du parti. Même si ce dernier ne veut plus aider la police fédérale, il n’a pas le choix de mettre fin à sa mission. Tandis que la situation à Chicago s’aggrave de jour en jour, O’Neal fait de son mieux pour informer Mitchell tout en maintenant l’intégrité du Black Panther Party d’Illinois.   

Fred Hampton, leader du Black Panther Party de l’état de l’Illinois parlant en dehors d’un tribunal le 29 octobre 1969. © AP

Mon Avis :

Je pense que ce film est loin du patriotisme américain et reflète les événements de manière plutôt objective. L’œuvre réalisée par Shaka King nous permet d’adopter un point de vue de l’intérieur sur les Etats-Unis des années 60 et même 70. Les événements décrits au cours du film mettent en évidence non seulement l’oppression que les millions d’afro-américains ont subi tout au long de ces années mais aussi montrent les désaccords entre les individus et les partis politiques de cette minorité. En outre, il est satisfaisant de constater que Hollywood embrasse aujourd’hui le combat des minorités en produisant des films qui sensibilisent nos sociétés à la réalité de ces problèmes. Contrairement à plusieurs autres tournages de ce genre, la violence n’est pas dominante dans le film qui produit toutefois un certain effet de suspense. De plus, c’est une production agréable à regarder et très intéressante si vous êtes intéressé pour vous plonger dans la lutte de la population afro-américaine.

Eytan BüYükbabani, 3C

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s