De bonnes astuces pour les acteurs du futur

Le théâtre, c’est une histoire de passion et de talent. La passion se découvre. Pour découvrir, il faut essayer… Le talent, lui, se développe à force de pratiquer. Les passionnés de théâtre, ceux qui veulent en faire leur métier, être acteur, soyez les bienvenus dans cet article que je vous écris, étant moi sur la bonne voie…

Aujourd’hui, pour être un acteur célèbre il faut beaucoup de chance, mais pour être un acteur devenu célèbre avec son talent et son savoir faire, il faut beaucoup de courage, de volonté et de patience. Comme on peut le comprendre, faire parler de soi avec son talent, est dur. Il vous faut beaucoup de temps, beaucoup d’essais et beaucoup de pratique. Mais le plus important, croyez-moi, si vous le sentez, si vous y prenez plaisir, et si vous travaillez beaucoup, ça arrivera… Je vous fais alors un article sur mes motivations et toutes mes petites astuces pour mieux réussir. Il y aura aussi des tactiques spéciales pour débutants : Comment pleurer ? Comment rire ? Comment préparer un rôle ? Comment se préparer aux auditions ? 

I. De gros pas vers la réussite

Ici, je vais vous parler de techniques pour tout acteur. Que vous soyez intéressés par des projets en télévision, des projets sur des plateformes internet ou encore par le théâtre, ces petites astuces peuvent vous servir pour faire un début sur de solides bases.

« Comment pleurer ? », une question qui revient souvent. Pour cela je peux vous garantir que vous n’allez pas « penser aux choses tristes » ou encore « regarder les flashs sans cligner de l’œil » le jour J devant les caméras, pour une simple raison : vous risquez de vous abîmer l’œil et cela ne marchera pas toujours. Ce jour là, quand vous serez face aux caméras et que vous devrez pleurer, ça va venir tout seul. Attention ! Quand on dit « ça va venir tout seul », cela ne veut pas dire que c’est un talent inné. Il faut s’entraîner. Oui, à force de le faire, au bout d’un moment, vous n’aurez plus de difficultés. Pour cela, je vous partage ma propre technique. Au début, c’est très dur. Je vous conseille de voir un film émouvant, ou même une vidéo pour vous mettre dans le bain. Ensuite, enfermez-vous dans un espace où vous resterez seul avec un miroir, mettez la musique du film que vous voulez, qui pourrait vous inspirer. Je vous conseille d’utiliser des écouteurs. Maintenant, imaginez que votre vie est un film. Imaginez une situation avec des vraies personnes de votre vie. Ce peut être vos amis, votre amoureux, votre famille… Vous pouvez imaginer tout ce que voulez, que vous êtes une star de Hollywood (…) tout. Au début, si vous n’y arrivez pas, vous pouvez mouiller votre visage, ou regarder la lumière un moment. Au fur et à mesure, essayez de vous décrocher de ces tactiques. Je vous préviens dès maintenant, il vous faut du temps, de la motivation et beaucoup de patience. De cette manière, vous pouvez progresser dans toutes les émotions. Vous vous entraînerez pour la tristesse, la joie, la colère… petit à petit.

Une fois bien entraînés, sortez de votre salle et commencez à partager avec les autres. Vous pouvez comprendre que le moment est venu de partager avec les autres quand vous n’aurez plus aucune difficulté à pleurer (Je ne dis pas que vous avez besoin de pouvoir pleurer facilement pour partager avec les autres mais ceci est un indice qui montre que vous vous êtes assez entraîné. Vous devez bien sûr vous entraîner avec toutes les émotions de façon équitable). Votre premier pas vers le partage avec les autres sera de vous inscrire dans une bonne école de théâtre. Je parle d’une école que vous fréquentez une ou deux fois par semaine (séances de une ou deux heures), comme une activité. Ceci vous apportera beaucoup d’avantages. Mon plus grand conseil ici, est de vous sentir à l’aise dans votre espace. Si vous avez la chance, visitez votre école en avance et faites la connaissance de vos professeurs, camarades. Pour pouvoir progresser, apprendre des choses, il ne faut pas être timide. Il faut pouvoir faire de son mieux et faire des fautes. Vous apprendrez ici donc à improviser, à utiliser votre corps, votre voix pour évoquer des sentiments.

L’improvisation, par exemple, est un sujet très vaste. Pour réussir, il faut avoir confiance en soi. La plus grande erreur à commettre ici, est de penser à ce que les autres penseraient de vous. Cette pensée vous empêchera de pouvoir improviser tant qu’elle est dans votre tête. Sentez-vous libre de faire une faute. Ce métier va vous apprendre à détourner les erreurs pour en tirer profit. L’improvisation est donc le cœur du métier et si vous ne pouvez pas y arriver, vous n’avancerez jamais. C’est ce qui va vous différencier des autres. Quand vous improvisez, vous restez adaptés à la situation mais vous mettez en jeu, quelque chose qui vous appartient, un trait de votre caractère. Vous jouerez le rôle à votre manière et pourrez vous faire remarquer. Le stress, l’anxiété ou encore la pensée toxique que je viens de vous citer vous empêcheront d’improviser de façon naturelle et vous risquez de dire n’importe quoi. Il y a donc trois phrases clés pour réussir à improviser : entraînez-vous ; sentez-vous à l’aise dans votre espace ; ayez confiance en vous. Vous aurez souvent besoin d’improviser dans votre vie d’acteur, lorsque vous jouerez dans des pièces qui durent plus d’une heure par exemple. Pensez à ce moment-là que vous vous êtes assez entraîné, que vous y êtes prêt, que vous avez du talent et que l’on vous apprécie. 

II. Comment préparer un rôle ?

Une fois que vous êtes dans une école, vous aurez des rôles à préparer. Vous en aurez aussi une fois que vous aurez terminé l’école, pour des auditions. Être acteur passe par faire croire au public une histoire, des liens qui ne sont pas réels. Pour que vous puissiez les convaincre, il faut commencer par se convaincre soi-même. Cette phrase aussi revient beaucoup et je sais que ce n’est pas facile. Dans cette partie de mon article, je vais vous partager certaines astuces pour pouvoir croire au rôle.

Commencez par vous adapter physiquement. Vous verrez alors que ce sera plus facile de s’y adapter mentalement. Je parle alors du costume, de vos cheveux, de votre position… Si vous vous préparez à jouer le rôle d’un médecin, mettez un tablier, attachez vos cheveux (pour les filles), portez un masque et tenez-vous droit. Croyez-moi, ce sera beaucoup plus facile alors de se considérer comme la personne la plus intelligente du monde. Vous prendrez un air concentré, calme… Ainsi l’aspect physique peut beaucoup vous aider. 

Ensuite, il vous faut des informations sur votre personnage. Recherchez tout ce qui lui est arrivé dès sa naissance. Travaillez-le beaucoup. Faites des analyses, déchiffrez-le. Préparez vous bien au personnage pour que vous puissiez vous sentir bien à l’aise sur scène, devant les caméras. N’oubliez pas, tout cela c’est vous. Il faut que vous sachiez qui vous êtes pour l’exposer aux autres ! 

Une des choses les plus importantes lorsque vous préparez un rôle est d’y ajouter une part d’originalité, quelque chose qui vous appartient. Un même rôle peut être joué de 7,7 milliards de façons différentes. Les phrases seront les mêmes ainsi que les émotions. Mais les mimiques, les gestes, les mouvements, le ton ne seront jamais les mêmes. N’hésitez pas alors à y ajouter certains gestes ou mouvements que vous avez l’habitude de faire, qui pourraient encore vous familiariser un peu plus avec le rôle. Pour les mimiques, cela peut être un peu plus compliqué. Mon conseil serait de plonger dans vos souvenirs. Si vous vous préparez à jouer une scène où le caractère doit être très joyeux, cherchez dans votre tête le moment où vous vous sentiez le plus joyeux. Rappelez-vous de vos réactions et de vos gestes du moment… Vous aurez déjà beaucoup d’indices sur la façon dont vous jouerez.

Voici ma dernière règle d’or pour préparer votre personnage : surprenez votre public. Faites des choses qu’ils n’attendent pas de vous. Ceci va servir à attirer l’attention sur vous. Vous aurez maintenant le temps de vous montrer, de vous faire remarquer. Vous resterez, de plus, gravés dans les mémoires. Le public ne retiendra que les choses qui l’auront surpris. Vous pouvez procéder de la manière suivante : si dans une scène on attend de vous d’être furieux (se), essayez alors d’éclater de rire, ou de rester calme. Ceci doit se travailler. Vous devez essayer tout cela au préalable et cela doit bien marcher. Vous n’êtes pas obligés de faire toujours, tout le temps, l’inverse de ce que l’on attend de vous. Il suffit de garder une partie, certaines petites répliques qui marchent bien pour attirer l’attention. Il faudra donc que vous travailliez votre caractère de la manière suivante :

  1. Pour chaque scène ou réplique, choisissez, en l’essayant, la manière dont vous allez jouer ainsi que le ton, les gestes, les mouvements.
  2. Prenez tout cela en note sur votre texte. Vous ne l’aurez pas toujours en tête.
  3. Répétez votre scène, tout seul devant un miroir plusieurs fois (je parle vraiment d’un très grand nombre de fois). 

Quand vous aurez fini, vous verrez que vous aurez également appris vos répliques par cœur. Ceci vous servira surtout lors des auditions où il faudra se différencier de près de 500 personnes de votre âge, qui vous ressemblent beaucoup. Attirer l’attention est primordial pour tout acteur. Quel que soit votre rôle, faites vous remarquer !

III. Comment se préparer aux auditions ?

Pour certaines écoles ou universités de théâtre très réputées et sélectives, on pourra vous demander de passer des auditions. Ces dernières peuvent aussi être organisées pour trouver un acteur pour un rôle précis. Si vous voulez être acteur, il est sûr et certain que vous allez devoir passer plusieurs auditions dans votre vie. Ceci demande une grande préparation étant donné que vous devrez montrer une différence parmi des centaines, parfois milliers (pour les écoles) de personnes comme vous. 

Je n’ai personnellement pas beaucoup d’expériences vécues à ce sujet mais j’ai fait beaucoup de recherches et ai des connaissances que je peux partager avec vous.

1- Il faut préparer un dossier où sont présentées toutes vos qualités, vos talents, vos centres d’intérêt, vos réussites. Tout ce que vous aimeriez partager à votre propos. Ceci peut être toutes branches de sport, tous liens envers la musique, tous vos hobbies. Vous pouvez y ajouter les langues que vous connaissez ainsi que toutes occupations, talents… Tout ce qui peut être intéressant. Essayez de réaliser un dossier assez riche et vaste. Chaque chose que vous y ajouterez sera un plus pour vous. Il y a, de plus, deux choses indispensables que vous devez ajouter dans ce dossier. Si vous n’avez pas de « showreel » ou de « headshot » vous risquez à 90% de ne pas obtenir de rôle ou de place dans cette école.
Un headshot est une photo de votre visage, prise par un photographe professionnel, où vous poserez de manière neutre. Lorsque vous êtes chez le photographe, faites attention à en faire faire plusieurs copies (au moins une dizaine). Un showreel est une vidéo que vous prendrez vous-même. Faites attention à la qualité du son, de la lumière, et à la caméra que vous utiliserez. Essayez de choisir un fond plutôt neutre, blanc de préférence. Dans le contenu de la vidéo, vous exposerez vos talents dans le domaine. Vous présenterez une scène d’un film ou d’une pièce de théâtre de votre choix, et respecterez le scénario. Faites de votre mieux pour cette vidéo. Elle est très importante car elle sera le seul support qui restera entre les mains du jury après l’audition si l’on ne vous y filme pas. 

2- Préparez votre rôle comme il est indiqué dans le chapitre précédent. N’oubliez pas que plus vous répétez, plus vous avez une chance d’avoir le rôle. Quand vous terminerez de travailler, vous devrez pouvoir jouer le texte, respectant toutes les consignes que je vous ai données, de façon très tranquille et sûre de vous. Comme si vous donniez votre nom. 

3- Gardez votre calme et le sourire. Dégagez une bonne énergie. Vous serez sûrement et normalement très excités mais ne le faites pas sentir au jury. Soyez souriants et parlez fort, de façon claire, et articulez bien les mots. Comme le dit George Clooney « Les gens ne travailleront pas avec des personnes avec qui ils ne voudraient pas déjeuner ». 

4- Préparez vous un costume approprié ainsi que du maquillage pour préparer votre aspect physique, ce qui vous aidera à vous mettre dans la peau du personnage.

5- La règle d’or. Ce dont je vous parle maintenant est le plus important à respecter.  D’après de nouvelles recherches, l’attention des gens ne reste captée sur vous que trois secondes. C’est-à-dire qu’en trois secondes, les gens sauront ce qu’il pensent de vous. Ceci veut dire que, ce que vous allez faire, vous le ferez au début. Je m’explique… Quand vous avez votre texte en main, analysez la façon dont tout le monde va commencer au début. Par exemple, si vous jouez une pièce sur la perte de vos parents et que vous pensez que tout le monde commencera en pleurs, commencez avec un rire. Vous retournerez ensuite l’histoire jusqu’à en venir à la fin. Faites quelque chose d’inattendu. Je vous conseille ainsi de préparer trois surprises comme celle-ci durant votre performance : une au début, une au milieu et une à la fin. Vous maintiendrez l’attention du jury le plus possible de cette manière. Ce dernier va toujours s’intéresser à découvrir la prochaine surprise. Faites de même lorsque vous préparez votre showreel. N’oubliez pas que votre but dans une audition est de marquer votre différence. Une dernière chose que vous pouvez retenir comme un plus est d’utiliser des objets. Si je garde le même exemple de perte des parents, vous pouvez par exemple utiliser une bille. Vous n’avez rien de spécial à dire. Il ne vous suffira rien que de garder cette bille dans la main, jouer avec ou parler en regardant la bille pour que l’on puisse comprendre que ça pourrait probablement être un cadeau de votre père ou de votre mère. 

6- Croyez en vous, ayez confiance en vous. Si vous en êtes arrivés jusque là, c’est que vous êtes prêts. Vous allez réussir.

Ainsi, je vous ai préparé cet article avec toutes mes astuces pour mieux réussir. Vous verrez qu’au fur et à mesure, vous trouverez vos propres tactiques et astuces. J’espère que cet article a pu vous aider et vous motiver au maximum… 

Irmak Öcalan, 3B

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s