Le studio Ghibli, une pépite de l’animation

C’est beau ! C’est profond ! C’est Ghibli !

Si je vous disais : Le voyage de Chihiro, Le château ambulant, ou encore Mon voisin Totoro ? Cela vous évoque-t-il quelque chose ? Tous ces films d’animation sont de Hayao Miyazaki, un des fondateurs du Studio Ghibli (à prononcer Jiburi). Mais qu’est-ce qu’est le Studio Ghibli me direz-vous ? Et bien, cet article est là pour répondre à cette question. 

Le Studio Ghibli est un studio d’animation d’origine japonaise créé en 1985 par Hayao Miyazaki, Isao Takahata, Toshio Suzuki et Yasuyoshi Tokuma. Le tout premier film de Ghibli s’intitule Le château dans le ciel. Réalisé par Hayao Miyazaki, il ne faut pas le confondre avec Nausicaä de la vallée du vent du même auteur, sorti un an avant la fondation du studio. C’est d’ailleurs ce film qui, grâce à son succès, permit la création du studio. Le réalisateur le plus connu du studio est donc Hayao Miyazaki : ses œuvres sont tout simplement extraordinaires. Mais il n’est pas le seul créateur au sein de Ghibli et d’autres ont créé des films avec un visuel et des histoires fascinantes . Et c‘est cela qui fait la force de ce studio depuis des années.

Pourquoi on aime ?

Ce qui est génial, c’est que les films d’animations du Studio Ghibli sont pour tous les âges. Enfant, nous y voyons une belle histoire, un beau visuel. Adulte, nous y percevons un sujet profond, un message, et toujours, une belle histoire. A noter aussi que « Ghibli » ne veut pas forcément dire « film pour enfant ». Prenons pour exemple Le tombeau des lucioles (火垂るの墓) de Isao Takahata, sorti en 1988 et se déroulant pendant la seconde guerre mondiale. Regarder un « Ghibli » peut facilement nous faire changer de regard sur le monde. 

Affiche du film « Le tombeau des lucioles » (Grave of the fireflies)
de Isao Takahata © Studio Ghibli

A chaque film, nous rentrons dans un monde rêvé. Que ce soit Arrietty : le petit monde des chapardeurs, Le conte de la princesse Kaguya, ou encore Ponyo sur la falaise… Chaque film, nous ouvre une porte vers son univers, il serait bien bête de refuser d’y entrer… Un des points forts du Studio, c’est bien les histoires. Autant vous dire qu’avec Ghibli, une simple personne qui mange devient un poème. Il y a cette magie qui fait que chaque scène nous captive.

Parlons graphisme : du dessin crayonné de Isao Takahata au réalisme coloré de Hayao Miyazaki, chaque dessin a sa signature. Que cela soit une goutte de pluie tombant lentement sur une fleur ou bien des fleurs de cerisier tourbillonnant autour d’une princesse. 

Il y a un autre point qui fait la force de cet incroyable studio : la musique. Souvent composées par Joe Hisaishi, les musiques de chaque film sont exceptionnelles. Vous savez, quand vous êtes triste, en colère, ou bien tout simplement heureux, et que vous écoutez une musique vous remplissant d’émotions. Eh bien c’est exactement ça ! Je ne peux malheureusement pas tout citer mais j’ai un faible pour celles-ci : Le château dans le ciel, Mon voisin Totoro, Princesse Mononoke, La colline aux coquelicots… 

Le Japon, inspiration permanente

Le Japon a toujours fasciné l’occident. « Le pays du soleil levant » l’appelle-t-on. La culture, les paysages, ont toujours aiguisé ma curiosité. Dans les films de Ghibli, la culture japonaise est omniprésente. Les paysages, la nourriture, le comportement des personnages, le Japon est là. Le pays du soleil levant possède des paysages époustouflants, et les voir apparaître sous nos yeux dans les Ghibli les rend encore plus beaux. Le Japon est connu comme un pays de paix et de sérénité. Bien-sûr, il y a des mauvais côtés, mais cette sérénité si spéciale est bien présente dans les Ghibli. Nous y voyons le talent du réalisateur, la beauté qui l’a inspirée pour créer chaque image, une par une…

Les dessinateurs japonais, ont toujours eu un talent pour dessiner la nourriture. Ghibli n’y fait pas exception ! Ne vous étonnez pas si vous salivez devant votre écran quand un plat de ramen viendra vous titiller les papilles… 

Studio Ghibli : le Disney Japonais ?

Beaucoup de personnes disent que le Studio Ghibli est le Disney japonais. D’un point de vue marketing, peut-être. Mais niveau animation et histoire, je ne suis pas d’accord. Pour moi, ces deux studios ne sont tout simplement pas comparables. Les Disney sont les classiques de notre enfance, les princesses, les héros… Quand on en regarde en tant qu’adulte, c’est pour la nostalgie de l’enfance. Dans les Ghibli, il y a aussi cette nostalgie. Mais, on y découvre aussi un sujet profond. La plupart des films Ghibli ont été réalisés avec des méthodes à l’ancienne, donc chaque dessin a été réalisé à la main. Cela demande un travail colossal. Les Disney cherchent à faire sourire les enfants, à enchanter le monde des petits et parfois des grands qui se replongent en enfance. Les Ghibli, en plus de cela, cherchent à faire passer des messages ou des histoires, abordent des sujets plus profonds. Un adulte y trouvera toujours matière à réflexion. Les histoires sont simples mais pleines d’émotions. On compare Ghibli à Disney, pour la simple raison que ces deux studios ont eu un énorme succès mondial. Mais on oublie bien vite que les deux studio n’ont pas le même propos. Disney et Ghibli ne jouent pas dans la même cour tout simplement. Quand Disney utilise l’imaginaire féérique, Ghibli va chercher ses émotions ailleurs. 

Féminisme ? Ecologie ?

Chaque film nous transmet un message. Bien des films tournent autour de l’écologie, de la nature. Prenons pour exemple Nausicaä de la vallée du vent, une histoire post-apocalyptique où le monde a été ravagé par les hommes et où une forêt toxique les menace : cruelle inversion…  L’écologie a toujours été un cheval de bataille du studio. 

Affiche du film « Nausicaä de la vallée du vent » de Hayao Miyazaki
© Studio Ghibli

Il faut noter également que la majorité des films ont un personnage principal féminin. Ce sont souvent des femmes fortes, intelligentes se débrouillant sans l’aide d’hommes. Un vent de féminisme souffle aussi dans le studio. Et ça… C’est bien ! De plus, cela n’est pas récent. Le premier film est sorti en 1985 (Le château dans le ciel /天空の城ラピュタ) et avait déjà deux personnages principaux féminins ayant toute les qualités que j’ai cité ! Nausicaä de la vallée du vent quant à elle, est le personnage principal du film sorti en 1984. (Nausicaä est un manga édité pour la première fois en 1982 et dont l’auteur est Hayao Miyazaki). Nausicaä est d’ailleurs pour moi, la femme la plus forte de tous les Ghibli.

Le futur ?

Dernière news du Studio Ghibli : Le fils de Hayao Miyazaki, Goro Miyazaki, vient d’achever son nouveau film… En 3D ! Je dois vous avouer que cela m’effraie un peu. Je ne suis pas très fan de la 3D, surtout que c’est une première pour le Studio. Le film s’intitule : Aya et la sorcière (アーヤと魔女). Une adaptation du livre de Diana Wynne Jones. A voir… 

Hayao Miyazaki (80 ans aujourd’hui), travaille sur son tout nouveau film d’animation : Comment vivez-vous ? (君たちはどう生きるか). On estime qu’il sortira en 2023. 

En 2018, Toshio Suzuki fit part dans une interview d’une nouvelle bien touchante, et triste… Hayao Miyazaki travaillerait sur ce film pour son petit-fils. Il souhaite le réaliser pour lui laisser une trace de lui-même, lui dire que « son grand-père part bientôt pour un autre monde mais laisse ce film derrière lui car il l’aime ». 

Cependant, je pense que le Studio ne manquera jamais de nous impressionner. Tous les jours, de nouveaux réalisateurs font leur apparition, et rendent notre vie plus belle grâce à leurs créations…

Enfin, petit hommage à Isao Takahata, décédé en 2018. Très proche de Miyazaki, ses films ont toujours été magnifiques. Je vous invite à aller visionner le discours qu’a fait Hayao Miyazaki pour son ami, c’est très émouvant.

Conclusion

J’ai voulu vous parler de rêve, de magie. Je pense qu’en cette période de confinement, nous avons tous un peu besoin de cela. Un film qui nous fait sourire, qui nous apaise… Parfois, même une simple histoire animée peut nous faire un bien fou. Je peux vous assurer que chaque personnage Ghibli, quel qu’il soit, sera joyeux de vous rendre heureux… Comme les noiraudes (susuwatari). Ce sont de petites boules de suie sorties d’un imaginaire merveilleux. Les noiraudes sont de loin mes personnages préférés, tous films Ghibli confondus. Ils apparaissent, puis disparaissent en un claquement de doigt. Les susuwataris font leur apparition dans Mon voisin Totoro (となりのトトロ), ainsi que dans Le voyage de Chihiro (千と千尋の神隠し). Alors j’espère que, si vous décidez de visionner ses deux films, vous aimerez ces petites boules de suie adorables…

Et pour finir, très chers lecteurs, je vous laisse ici avec Zeniba, la sœur jumelle de Yubaba la sorcière dans Le voyage de Chihiro (Spirited Away) :

On n’oublie jamais les gens qu’on a rencontré, on a juste du mal à s’en souvenir.

Un beau sujet de réflexion… 

Lara Güngör, 4D

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s