Fabliau, fabliaux…

Attention au double sens de certaines expressions !

Dans le cadre de la séquence « A la découverte d’un fabliau », des élèves de cinquième ont joué avec les mots pour nous faire rire ! Ils ont écrit des fabliaux que je vous laisse découvrir. 

Mme Ben Makhlouf


La magie du voisin d’Emma

Bonjour tout le monde, on va vous raconter une histoire pour vous faire rire. Il y a très longtemps, au Moyen Age, il y avait une femme nommée Emma. Cette femme avait un fils et une chienne qu’elle aimait plus que tout au monde.

Emma était une femme très travailleuse qui s’occupait toute seule de son fils et de sa chienne car son mari était décédé. Un jour comme tous les autres, Emma alla au travail et laissa son fils avec la chienne à la maison. Son fils décidait d’aller dans un pré pour s’amuser quand un homme arriva, l’attrapa et le mit dans un sac. La chienne essaya de le sauver mais l’homme était bien trop fort par rapport à la chienne. Une fois que l’homme fut parti, la chienne, ne savant pas quoi faire, alla voir Emma. 

Les vies des femmes célèbres d’Antoine Dufour. Enluminure représentant Nichostrata inventant 16 des lettres de l’alphabet. Domaine public

Quand elle vit la chienne venir sans être accompagnée de son fils, elle comprit qu’il y avait un problème. Elle alla donc voir à la maison et quand elle ne le trouva pas, elle fut dévastée et se mit à chercher son fils partout. Elle alla sonner à la porte de tous ses voisins. A la dernière porte, elle dit :

– Cher voisin, mettez votre main à la patte. Je vous en prie.

Le voisin qui n’avait rien compris lui demanda pourquoi.

– Je ne trouve mon fils, il a été kidnappé par un étranger !

Le voisin qui était triste pour elle se dit « même si ça me semble bizarre, je vais le faire pour ma voisine ». Il commença à cuire de la pâte puis mit sa main dedans et attendit pendant trente minutes. 

Détail d’une enluminure du Canon medicinae d’Avicenne (Bibliothèque municipale de Besançon – ms. 0457 – f. 051). Domaine public

Il alla sonner chez Emma mais… Surprise ! Ce fut son fils qui ouvrit la porte. Le voisin fut vraiment surpris de constater que mettre la main à la pâte pouvait vraiment aider à retrouver quelqu’un et depuis ce jour l’homme dit à tous ceux qui avaient perdu un membre de leur famille de mettre leur main à la pâte. 

Ayda Akdemir et Kaan Laslo, 5A


La blague de la montagne

Un jour, deux amis marchaient à la sortie de l’école …

– Mais qu’est-ce qu’il y a aujourd’hui Jacques ? Tu as la tête dans les nuages.

– Vraiment ? Où ça Adrien ? 

Adrien décida alors de faire une blague à Jacques et continua :

– Tu ne vois pas ? Quand tu montes au sommet de la montagne, de l’autre côté tu peux voir ta tête dans le ciel.

– Ah bon ! 

Glacier National Park / skeeze / CC0

Plusieurs jours plus tard, Adrien décida d’appeler son ami et demanda de ses nouvelles : ils ne s’étaient pas vus depuis un certain temps.

– Où es -tu Jacques ? Je ne t’ai pas vu dans le quartier depuis longtemps. 

– Je suis au sommet de la montagne ! J’essaye de trouver ma tête depuis des jours !

– Ah tu as pris mes paroles au sérieux et moi je voulais dire que tu n’étais pas concentré !

Comme quoi, il faudrait toujours réfléchir avant d’agir.

Defne Aren, Leyla Sulyak et Murat El Hakim, 5B

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s