Superstitions et légendes… sur les chats !

Miaou ! A l’aide ! Un chat noir !

Nous connaissons tous cet animal mystérieux : le chat. Cet animal aux grands yeux et grandes oreilles… Avec ses moustaches virevoltantes au vent… Le chat a toujours fait partie des mythes et légendes dans le monde. C’est un félin qui peut être adorable, mais aussi terrifiant… Ce félin est associé à bien des croyances. Ensemble, voyons un peu quels sont les « superpouvoirs » des chats. 

« Cute cat with green eyes » de Stock-Snap–894430 / Pixabay / Canva

Les chats et la météo

Le temps qu’il fait, ou plutôt fera, a souvent été associé aux chats à travers les époques. De vrai météorologues !

L’on dit que si un chat nettoie son visage ou ses oreilles (ou alors si il passe sa patte derrière son oreille), cela prédit la pluie. Si le chat gratte les tapis ainsi que les rideaux, cela annonce le vent. L’on dit également qu’un chat plaçant ces pattes sous lui pour dormir, est une indication du mauvais temps futur. Ou encore, un chat qui s’assit dos au feu signifie que l’orage approche. 

En Chine, un chat se nettoyant les oreilles ou alors clignant des yeux était signe annonciateur du mauvais temps.  En Egypte, un chat commençant à se nettoyer l’arrière de ses oreilles présageait au contraire du beau temps. A l’époque, les marins étaient très superstitieux. Quand ils voyaient un chat noir, cela était présage de mauvais augure, et donc de mauvais temps. Mais à l’inverse, voir un chat au pelage en « écaille de tortue » apportait la chance. Ils croyaient aussi qu’un chat joueur annonçait un vent qui soufflerait par rafale, et un bon voyage. Alors qu’un chat miaulant fort et faisant du bruit présageait un voyage dangereux avec des orages. Les marins disaient aussi que les petites ondulations sur une mer calme s’appelaient « patte de chat ». Car ils croyaient que les fantômes des chats autrefois présents sur les bateaux dansaient sur l’océan face au vent. Pour finir, les marins japonais pensaient qu’avoir un chat tricolore sur leur bateau les empêcherait de naviguer vers une zone d’orages. 

Les chats et le mariage

On disait autrefois qu’une fille marchant sur la queue d’un chat ne pourrait pas se marier l’année suivante. On disait aussi qu’un chat noir éternuant près d’une nouvelle mariée lui prédisait une vie heureuse (Je précise que le mariage était quasi « obligatoire » à l’époque pour les femmes). 

Les chats et la prévision du futur

Il existe des superstitions concernant les chats et le futur, plutôt intéressant tout ça ! 

Un chat qui nettoie sa patte et la passe ensuite derrière son oreille est signe d’une visite prochaine. La même chose pour un chat qui se nettoie les pattes et le visage dans le salon. Il est dit que la première personne célibataire qu’un chat regarde après s’être nettoyé, trouvera l’amour prochainement. La croyance populaire donne au chat à robe « écaille de tortue » la capacité de voir le futur. Il existe plusieurs superstitions à propos de cette croyance, dont celle-ci par exemple : les chats à robe « écaille de tortue » peuvent transmettre leur don de voir le futur à un enfant chanceux de leur famille humaine. Un chat qui éternue près de vous est signe d’une richesse future. La présence d’un chat dans un rêve est signe de mauvaise chance pour l’avenir. 

Au Cambodge, la présence d’une chatte tricolore dans la maison y apporte le bonheur. En Irlande, une personne qui tue un chat, même accidentellement, se verra frapper de 17 ans de malchance. Aux Etats-Unis, voir un chat blanc dans son rêve est signe d’une chance imminente. En Italie, un chat qui éternue apporte la chance à ceux qui l’ont entendu. 

Les chats dans l’Egypte antique

Les chats étaient vénérés dans l’Egypte antique ! Associé comme symbole de protection, le chat fut d’abord l’avatar du dieu en tant que pourfendeur du dieu Apophis. Plus tard, le chat atteindra le sommet de son influence en tant qu’incarnation de la déesse Bastet

Les chats étant vénérés en Egypte Antique, les légendes à leur propos étaient nombreuses. Une grande place leur était donnée dans les croyances.  Ces félins ont toujours attisé la curiosité de l’homme. Les Egyptiens observaient les moindres faits et gestes des chats, pour prédire des choses. Les chats avaient le droit à leur propre momie (des milliers de momies ont été retrouvées), et il était interdit de les maltraiter, au risque d’être mis à mort. Ces félins chassaient des maladies, comme la peste, tuaient les rats et les serpents, et rendaient ainsi la vie plus facile aux Egyptiens. Ils étaient si importants que, quand un chat venait à mourir, la famille l’ayant domestiqué se rasait les sourcils en signe de deuil.

Bref, les chats étaient adorés en Egypte Antique, jusqu’à avoir une déesse à leur effigie, la fameuse déesse Bastet. Le culte du chat connut son déclin quand il fut interdit par l’édit de Thessalonique, décrété par l’empereur romain Théodose Ier le 27 février 380 de notre ère. 

Le chat noir

« Staring black cat » de bella67–887962 / Pixabay / Canva

Les superstitions sur le chat noir sont sûrement les plus connues à travers le monde. Voir un chat noir porterait malheur : Mais d’où vient donc cette croyance ? 

Encore aujourd’hui, voir un chat noir apporte le malheur pour certains. Cette croyance ancienne s’est surtout répandue au Moyen-Age, au temps de la « chasse aux sorcières ». Mais même avant, en Egypte Antique, on se méfiait du chat noir ! Certes le chat était vénéré en Egypte, mais le chat de couleur noire était synonyme de mort et de deuil en raison de sa couleur. Quand le Christianisme s’établit dans l’Empire Romain, le chat perdit son pouvoir divin. Cet animal occupait une grande place dans les religions païennes, et quand le christianisme interdit d’avoir ces croyances, il décréta que le chat serait un mauvais présage.  Le chat commença donc à être vu comme un être maléfique. Puis, arriva la période la plus sombre pour les chats, en particulier les chats noirs : Le Moyen-Age. Le chat noir commença à s’immiscer dans l’imagination populaire. Il fut associé au malheur, au diable, aux sorcières et à la magie noire. Les sorcières et sorciers aimaient s’entourer de chats noirs, disait-on, avec qui ils pouvaient partager leur pouvoir. On disait même que les sorcières pouvaient se transformer en chat ! Le chat noir était aussi vu comme l’incarnation du diable, associé aux rites sataniques.  Il était donc « normal » à l’époque que les chats noirs soient persécutés. Pour les éradiquer, on les brûlait sur le bûcher avec leur maîtresse sorcière, ou bien on les jetait du haut des clochers et des beffrois, et s’ils arrivaient à survivre, on les tuait à coup de bâton. Si une personne hébergeait un chat noir chez elle, elle risquait la peine de mort. 

En plus de toutes ces croyances, le chat noir était synonyme de mort. Il existe bien des légendes parlant d’un chat noir tuant toute une famille… Voir un chat noir n’apportait jamais rien de bon, et le chasser était la meilleure décision. Croiser un chat noir le premier jour de l’année annonçait 365 jours de malheurs etc. La persécution du chat noir était surtout présente en Europe, mais il existait des histoires terrifiantes à son sujet dans d’autres pays également. 

Cependant, même dans cette période sombre, il existait des croyances positives à propos de cet animal au pelage noir. En effet, si un chat noir avait une tache blanche sur son pelage (qu’on appelait « doigt de dieu »), il pouvait échapper à la mort. A l’inverse de la France, en Angleterre le chat noir ne portait pas malheur ! Mais le chat blanc oui ! En Auvergne, croiser le chemin d’une chatte noire était signe de chance et d’argent. Dans le Bourbonnais, dans le centre de la France, un chat noir venant sur les genoux d’une femme était signe quelle serait bientôt enceinte. Si vous traversez une route immédiatement après un chat noir, un de vos souhait se réalisera. Voir la tête d’un chat noir porte chance, voir son postérieur porte malchance. 

De nos jours, ces superstitions sur le chat noir ont beaucoup perdu de leur importance, cependant elles n’ont pas totalement disparues. Les chats noirs restent les chats les moins adoptés. A Halloween, plusieurs personnes adoptent des chats noirs afin que cela soit un « accessoire » pour leurs costumes de sorcières. Ou bien, car ils pensent que Halloween est un prétexte pour maltraiter ses félins… 

Les 9 vies du chat

Qui n’a jamais entendu parler des neuf vies du chat ? Il faut retourner aux origines, pour comprendre d’où vient cette croyance. Il y a plusieurs versions pour expliquer les neuf vies. Les voici : 

  • L’Egypte 

Eh oui, nous voilà de retour en Egypte Antique. Les chats étant vénérés là-bas, il est un peu normal que les neuf vies viennent de là ! Rappelez-vous, les chats étaient associés à la déesse Bastet. Il était donc dit qu’ils avaient des pouvoirs divins. Les Egyptiens les admiraient pour leurs aptitudes à se sortir de situations dangereuses. Après-tout, les chats retombent toujours sur leurs pattes ! Les Egyptiens attribuaient donc aux chats des sortes de pouvoirs d’immortalité, en raison de leur capacité à survivre d’une chute de plusieurs mètres.

 Mais pourquoi neuf vies ? Dans la religion polythéiste (plusieurs dieux) égyptienne, le panthéon des dieux comptait neuf dieux principaux. Le chiffre neuf était donc considéré comme un symbole de perfection, et par conséquent un porte-bonheur. Ensuite, n’oubliez pas que les Égyptiens croyaient en la réincarnation, et pensaient qu’au bout de leur neuf vies, les chats pouvaient se réincarner en humain. Les neuf vies peuvent donc être vues comme une métaphore du voyage de l’âme à travers les étapes le menant à sa prochaine vie. 

  • La légende hindouiste

Il existe une autre version pour expliquer les neuf vies du chat : la légende hindouiste. D’après cette histoire, c’est le dieu Shiva qui aurait offert neuf vies aux chats (A noter que dans la religion hindouiste, on croit à la réincarnation). La légende raconte qu’un jour, Shiva rencontra un chat dans un temple, qui disait exceller en mathématiques. Le chat continua en disant qu’il était capable de compter jusqu’à l’infini. Le dieu Shiva, naturellement, lui demanda de lui montrer ce talent. L’animal s’exécuta et commença à compter. Mais, ayant compté jusqu’à 7 seulement, il baillait déjà. Au chiffre 9 le chat s‘était endormi. Car en dehors d’être un fin mathématicien, il était avant tout paresseux ! Shiva le regarda donc dormir, et arriva à une conclusion : un sommeil si profond était certainement proche de l’infini. Shiva décida alors d’accorder neuf vies aux chats.

  • Pourquoi 9 et pas… 10 ?

Citons quelques exemples : Le chiffre 9 était sacré dans la mythologie grecque tout comme dans la mythologie égyptienne. On parle par exemple des neuf Muses de l’art, filles de Zeus. Le chiffre 9 est considéré comme un symbole de vérité chez les hébreux et de totalité chez les taoïstes. Il est également le symbole du Yang. Chez les Aztèques, le chiffre 9 était lié au « neuf cieux » qui était pour eux les neuf étapes de l’âme pour arriver au repos éternel. La Bible contient également des références au chiffre neuf. Comme par exemple le fait que le Christ soit mort à la neuvième heure. Au final, le chiffre neuf symbolise l’accomplissement et la finition en tant que dernier chiffre simple. Il renvoie aussi aux neuf mois qu’un bébé passe dans le ventre de sa mère, et donc à la naissance et à la vie. 

  • Attention ! Pas toujours 9 !

Et oui, le chat n’a pas neuf vies partout. Dans certaines cultures, comme la Grèce, l’Italie, le Brésil et certaines régions d’Espagne, les chats n’ont pas neuf vies mais… sept ! Mais au final, ce chiffre aussi peut s’expliquer. Puisqu’il porte également bonheur. 

Superstitions en vrac

Eh bien ! Eh bien ! Nous avons presque fait le tour de ces croyances, mais il en reste encore ! Beaucoup ! Alors en voici quelques autres… 

Si votre chat éternue une fois, c’est un bon présage. Par contre, s’il éternue trois fois, c’est un mauvais présage. Si un chat errant s’installe chez vous, il vous apportera la chance. Si un chat abandonne sa demeure, cela veut dire que de grands malheurs vont s’y abattre. Au Japon, il y a ce qu’on appelle les Maneki-Neko. Ce sont des petits talismans représentant un chat avec une patte derrière l’oreille. Ils sont considérés comme des porte-bonheurs, et certaines légendes disent qu’ils peuvent prédire la météo. Il y a longtemps, en France et en Italie, on croyait que la mort d’un chat était signe de la mort prochaine d’une personne vivant sous le même toit. 

« Photo of Maneki-Neko Figurine » de Miguel A. Padrinan / Pexels / Canva

Et bien voilà, très chers lecteurs… Nous voilà à la fin de cet article. Je pense que maintenant, vous allez faire plus attention aux faits et gestes de votre chat ! 

Lara Güngör, 4D

2 réflexions sur “Superstitions et légendes… sur les chats !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s