Série « Créatures hybrides » : Fraigas

Un bestiaire est un recueil consacré à la description et à l’interprétation allégorique d’animaux réels ou imaginaires.
Au Moyen-Âge, les bestiaires ont pour objectif d’éduquer les chrétiens. Ils sont destinés à servir de support au clergé et permettent d’interpréter les représentations sculptées de l’art roman. 
Les bestiaires médiévaux sont constitués de commentaires sur les animaux, plantes et pierres qui servent de support à l’énoncé de préceptes moraux. Ils contiennent des descriptions – anthropomorphiques plutôt que réalistes – de la « nature » d’un animal (particularités physiques et comportementales), suivie de son explication symbolique chrétienne tirée de la Bible, aboutissant à une leçon. Le but poursuivi n’est pas la vérité scientifique, mais l’éducation du peuple. La classe de 5A a imaginé certaines de ces créatures hybrides et les légendes ou superstitions qui les accompagnent, présentées dans une nouvelle série intitulée « Créatures hybrides ».

Mme Atay


Fraigas

© Mia Su Ergut et Lina El Mouttaqui, 5A

Nom en Latin : Frigus
Taille : 1 m 50 cm
Poids : 120 kg
Habitat :  Les profondes montagnes les plus froides
Répartition : Alpes (France)

© Mia Su Ergut et Lina El Mouttaqui, 5A

Il existe dans les endroits les plus froids des Alpes, un terrible monstre nommé Fraigas. C’est une créature à deux têtes effrayantes. Son corps est poilu pour la protéger du froid. Elle a 4 pattes bleues avec de longues griffes. Elle a des ailes blanches et une queue de lion. Elle mesure environ 1 m 50 cm et pèse environ 120 kg. Elle se nourrit principalement d’animaux plus petits qu’elle (oiseaux, souris, des insectes…). Tous les 10 ans, elle fait le tour du monde pour se reproduire. Elle pond environ 3 œufs après son voyage mais malheureusement, la plupart du temps, 2 sur 3 œufs meurent à cause du froid. Les humains peuvent seulement l’apercevoir pendant son séjour. Certains disent que Fraigas vous attrapera si vous faites de très mauvaises actions et elle vous tuera dans les froides montagnes.

Aujourd’hui, vous pouvez retrouver ses plumes, qui sont tombées pendant qu’elle volait, que les humains ont récupéré dans les musées. Il se trouve à Paris une statue de Fraigas avec une allure majestueuse. Cette légende est utilisée partout dans le monde mais surtout pour les enfants.

© Mia Su Ergut et Lina El Mouttaqui, 5A
© Mia Su Ergut et Lina El Mouttaqui, 5A

 Article et illustration de couverture de Mia Su Ergut et Lina El Mouttaqui, 5A

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s