La légende de la princesse Anastasia

La princesse Anastasia est-elle vraiment morte avec les autres membres de sa famille, les Romanov, en juillet 1918 ? En tout cas, beaucoup de rumeurs nous laissent penser le contraire. Aurait-elle pu s’échapper ? C’est ce que nous allons voir ensemble.

Pour commencer, un peu d’histoire. La première guerre mondiale provoque en Russie de graves pénuries et la montée du chômage. Les idées d’un certain Lénine se répandent rapidement. Selon lui, une révolution est possible si elle est conduite par un petit groupe de révolutionnaires et si elle obtient le soutien des ouvriers et des paysans. Il réclame la terre aux paysans et les usines aux ouvriers. 

La première partie de la révolution, en février 1917, chasse du pouvoir le Tsar Nicolas II, de la dynastie des Romanov. Un gouvernement provisoire est instauré. La deuxième partie aboutit à la prise du pouvoir par Lénine et son parti Bolchevik.

A présent que nous nous sommes éclairés sur le déroulement de ces années, intéressons- nous aux circonstances de la mort des Romanov. Après que son père ait été chassé du pouvoir, durant près d’un an, Anastasia et sa famille vont tout d’abord demeurer dans le palais Alexandre, à côté de Saint-Pétersbourg, puis à Tobolsk et enfin à Ekaterinbourg jusqu’à fin avril 1918. Ils seront prisonniers dans une maison se nommant la « maison Ipatiev ». Le 17 juillet 1918, Yourovski, le commandant de cette maison sous les ordres de Lénine va aller chercher toute la famille se composant de l’ex tsar Nicolas ll, sa femme Alexandra et leurs quatre filles Olga, Tatiana, Maria et Anastasia agée seulement de 17 ans, pour les emmener dans la cave où ils seront fusillés. 

Des rumeurs circulent selon lesquelles Anastasia aurait été protégée par ses bijoux et qu’on aurait enterré cinq au lieu des six membres de la famille. Mais cela ne va pas plus loin avant qu’une autre affaire la bouleverse. 

Quelques années plus tard, le 17 février 1920, à Berlin, une jeune fille est retrouvée au bord de la noyade dans le canal. On la transporte aussitôt aux urgences. Apparemment, elle ne veut pas divulguer son identité. Elle sera transportée dans un asile et surnommée Fraulein Unbekannt « Mademoiselle inconnue ». Ils découvriront qu’elle a de très bonnes manières et une connaissance solide de la monarchie russe. Une autre patiente, Clara Peuthert, fait une révélation. Cette inconnue ne serait autre que la princesse Anastasia. 

L’affaire prend une tournure explosive : tout le monde voulait voir cette fameuse survivante. Cette « Anastasia » explique sous la contrainte qu’elle séjournait en Allemagne afin de retrouver la famille de sa mère. Ensuite, elle était partie à Berlin avec son beau-frère Serge mais, à son arrivée, celui-ci aurait disparu. A cause d’une trop forte angoisse et par peur, la fausse Anastasia se serait jetée à l’eau. Cela n’avait donc rien à voir avec la princesse [Lisez son histoire, celle de Anna Anderson]

Grâce à des preuves d’ADN, nous savons aujourd’hui que la princesse Anastasia est morte en même temps que les autres. Mais c’est tout de même un récit assez troublant, n’est-ce pas ?

Article de Lina Guinard Ebeid, 3A
Illustration de couverture par Yasemin Gumpert, 3B

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s